Filtrer par

Catégories

Catégories

Disponibilité

Disponibilité

Poids

Poids

Prix

Prix

Palmier

Nous avons tous envie d'ajouter une touche tropicale à notre jardin !!! Pensez à implanter des palmiers autour de votre propriété. Les palmiers ajoutent un style d'élégance et de raffinement à votre maison.

 

Les palmiers sont une espèce facile à cultive car ces arbres sont peu sensibles à la transplantation et aux conditions météorologiques. Selon la variété que vous plantez dans votre jardin, vos palmiers peuvent nécessiter un entretien facile pour vous assurer qu'ils restent au plus beau de leur forme !

 

Ce guide vous donne tout ce que vous devez savoir pour faire pousser et entretenir des palmiers.

Certains types populaires de palmiers

-          washingtonia-palmier-eventail

-          Palmier dattier des îles Canaries (Phoenix canariensis)

-          Palmier chanvre (Trachycarpus fortunei)

-          Palmier chanvre du Chusan- Palmier nain de Chine (Trachycarpus wagnerianus)

-          Palmier de Méditerranée - Palmier doum - Palmier nain (Chamaerops humilis)

-          Palmier à vin - Palmier à gelée - Butée - Arbre à laque. (Butia capitata)

-          Cocotier du chili (Jubaea chilensis)

-          Cocotier de Romanzoff - Palmier reine (Syagrus romanzoffiana sp. 'Santa Catarina)

-          Palmier royal (Archontophoenix alexandrae)

-          Palmier royal, palmier de Cunningham (Archontophoenix cunninghamiana)

-          Palmier royal rouge (Archontophoenix purpurea)

-           Palmier trièdre (Dypsis decaryi)

-          Palmier bouteille (Hyophorbe lagenicaulis)

-          Palmier de Formose (Arenga engleri)

-          Palmier de Bismarck, Bismarkia. (Bismarckia nobilis)

-          Brahée - Palmier à feuille de zinc ( Brahea armata var. Clara)

-          Brahée vert - Palmier à feuille de zinc. (Brahea edulis)

-          Palmier queue de poisson - Palmier céleri (Caryota himalaya )

1. Quelle exposition?

Trouver le bon emplacement dans votre jardin pour planter vos palmiers est une situation délicate. Les espèces varient dans les préférences de lumière, et si vous plantez au mauvais endroit, votre palmier peut subir un retard de développement.

Certains palmiers aiment l'ombre, et si vous les plantez en plein soleil, ils brunissent, se fanent et meurent. Si vous plantez un palmier qui profite du soleil dans une zone ombragée, il aura du mal à développer des racines et aura tendance à devenir mince avec un minimum de palme. Regardez attentivement nos fiches pour trouver le palmier qui vous convient au mieux.

 

2.Exigences de température du palmier

Beaucoup de variétés de palmiers proviennent de zones exotiques qui ont des étés chauds et des hivers doux. Les températures idéales pour la majorité des espèces de palmiers se situent entre 5 pour la nuit jusqu'à 45°C la journée.

Cependant, il existe quelques variétés de palmiers qui peuvent vivre dans des climats plus froids, avec même des creux atteignant les -25°C. Le plus résistant est le Trachycarpus en palmier palmé mais vous avez plusieurs choix de palmier Butia qui peuvent résister à -12°C et sont des palmiers pennés.

Les palmiers préfèrent également les climats humides, c'est pourquoi ils sont un arbre si commun autour des zones côtières et des régions tropicales. Cependant, certaines espèces plus résistantes peuvent également survivre dans des conditions bien plus sèches. Assurez-vous de rechercher les meilleures variétés pour vos conditions climatiques.

3. Exigences du sol pour les palmiers

Les palmiers ont besoin d'un sol bien drainé. Si les racines ont continuellement les «pieds mouillés», cela entraîne l'apparition de la pourriture des racines. La plupart des variétés de palmiers sont heureuses dans un sol acide ou alcalin, et elles n'ont besoin d'aucun ajout de nutriments.

    

4. Planter votre palmier

Les palmiers n'ont pas de système racinaire profond. Après avoir enlevé votre palmier du pot, vous devrez creuser un trou deux fois plus gros que le diamètre de la motte et suffisamment profond pour recouvrir le sommet des racines. Vérifier que le drainage est bon, sinon concassez du silex sur 15/20 cm

Plantez   votre palmier au milieu du printemps une fois que vous êtes sûr que le temps le plus froid est terminé. Lors de la plantation, assurez-vous de ne pas endommager le cœur du palmier d'où proviennent les palmes. Endommager le cœur du palmier ralentira la croissance et abimera la croissance des palmes.

Placez-votre palmier dans le trou. Remplissez le trou pour vous assurer que le pied du stipe (Tronc du palmier)  affleure la surface du jardin, puis remplissez le reste. N'appuyez pas trop fort lorsque vous remplissez le trou, car cela pourrait tasser le sol, affectant la croissance des racines et le drainage du sol.

Pour le mélange de terre, regardez nos fiches.

 

4. Comment entretenir vos palmiers,

Prendre soin de vos palmiers

Les palmiers peuvent pousser sans engrais, mais vous pouvez augmenter considérablement la croissance de vos palmiers si vous les nourrissez quatre fois par an. Après quatre semaines, lorsque votre palmier commence à établir son système racinaire, vous pouvez commencer à nourrir votre palmier avec des engrais dédiés.

Utilisez un engrais contenant  en proportion une dose de phosphore, une dose de magnésium, deux dose d'azote et trois dose de potassium. Arrosez votre palmier au moins trois à quatre fois par semaine, et si le temps devient chaud, arrosez cinq à six fois par semaine. La meilleure stratégie consiste à former un barrage autour de la zone de plantation et à appliquer l'eau directement sur le sol autour de la motte.

Lors de la transplantation de votre palmier en pleine croissance, assurez-vous de lui fournir beaucoup d'eau dans les premières semaines pour réduire le choc de la transplantation. Certaines variétés de palmiers des zones arides peuvent nécessiter un arrosage tous les 10 jours seulement après avoir établi leurs racines.

La partie la plus cruciale de l'arrosage de vos palmiers est le drainage. Si vous avez un mélange de sol bien drainé, assurez-vous d'appliquer du paillis autour de la base du palmier pendant l'été pour conserver l'humidité. En se décomposant, le paillis alimente le palmier avec un flux constant de nutriments.

Si vous remarquez des ravageurs ou des mauvaises herbes qui poussent autour de vos palmiers, essayez de les retirer à la main. Les palmiers sont sensibles aux herbicides et aux pesticides, et l'utilisation de ces produits peut entraîner sur les  palmes des taches foliaires brunes, des déformations de croissance et la mort possible du palmier.

 

 

5.Taillez vos palmiers

Vos palmiers nécessiteront une taille et un entretien réguliers pour les garder aussi sains que possible. Commencez par enlever les vieilles tiges de fruits et les palmes mortes (l'idéal lorsqu’ elles pendent à plus de 90°C ). Une fois les palmes brunies et tombées vers le stipe (tronc du palmier) du palmier, il est prudent de les tailler.

La clé d'un élagage réussi est de s'assurer qu'il n'y a pas de vert visible sur la palme. Pour les grands palmiers, vous avez besoin d'une scie d'élagage pour enlever les palmes. Une paire de sécateurs pointus est suffisante pour tailler les plus petits palmiers.

Si vous taillez différentes espèces de palmiers, assurez-vous de traiter la lame de l'outil d'élagage avec du peroxyde d'hydrogène entre les sessions d'élagage. Cette stratégie permet d'atténuer le risque de propagation de maladies entre les palmiers.

Lors de la taille de vos palmes, assurez-vous de couper le plus près possible du stipe du palmier. La base de la palme finira par tomber à mesure que le palmier grandit, mais cela peut prendre des années avant que cela ne se produise. Si vous faites l'erreur de l'arracher du stipe, cela peut entraîner des cicatrices et donc la propagation de maladies.

L'élagage de votre palmier n'est pas nécessaire, mais il contribue au développement d'une nouvelle croissance. Si vous avez un grand palmier et que vous ne pouvez pas atteindre le sommet pour tailler les palmes sans utiliser de grue, laissez-les. Finalement, les palmes tomberont d'elles-mêmes.

 

6. Hivernage de vos palmiers

Comme mentionné précédemment, les palmiers sont robustes et conviennent à un large éventail de conditions climatiques, mais beaucoup poussent avantageusement dans les régions plus chaudes. Cependant, si vous vivez dans une région plus froide, il est possible de faire pousser des palmiers, et certaines espèces survivent également plus au nord.

Si vous cultivez vos palmiers en pots, pensez à les rentrer à l'intérieur avant que le froid ne commence. Laissez les palmiers dans un endroit bien éclairé de votre maison, près de la fenêtre. Si le palmier en pot est trop lourd pour se déplacer ou s'il pousse à l'extérieur, couvrez le haut de l'arbre avec de la toile de jute et fixez-le au tronc avec des liens.

Évitez d'arroser vos palmiers en fin d'après-midi en hiver. Le sol restera froid toute la nuit, ce qui pourrait endommager les racines de l'arbre. Évitez également de mettre de l'eau sur le stipe et le feuillage par temps froid. Si l'eau gèle, cela peut provoquer des cicatrices sur le tronc et des taches brunes sur les palmes.

Nous vous recommandons  d’aller sur notre fiche spécifique pour la protection des palmiers

Il y a 110 produits.

Affichage 1-24 de 110 article(s)
Filtres actifs
Affichage 1-24 de 110 article(s)